Navigation Menu+

La méthode des 5 Why pour mieux rédiger

« On écrit suivant l’inspiration. Tout vient sous la plume par accident » selon le romancier français Jacques Chardonne. Écrire devient aujourd’hui un moyen de vivre s’il était un moyen de communiquer hier. Certaines rédactions ne se calculent pas, d’autres méritent une réflexion à chaque mot, à chaque phrase et à chaque paragraphe. Pour vos rédactions de textes optimisés, il est préférable de faire appel à une agence experte dans ce domaine comme par exemple www.yabawt.com. Quoi qu’il en soit, la meilleure façon d’écrire est d’aller tout de suite au bout de ce que l’on veut transmettre.

Les 5 Why : qui, quoi, comment, où et quand

5-why.jpg

Le 5 Why est une technique efficace pour aller tout de suite à l’essentiel. Le « Qui » s’agit précisément les acteurs qui doivent intervenir dans votre écriture, le « quoi » dans ces 5 Why doit parler du sujet, le « comment » concerne surtout l’évolution et les caractéristiques du sujet. Le « où » et le « quand » donne de la précision à votre écriture. 
Écrire selon le 5 Why s’agit de vous demander avant toute écriture : de quoi s’agit mon texte ? Comment ça marche ? Pourquoi l’appliquer ? Si vous avez toutes les réponses à ces questions, vous pouvez écrire votre texte sous forme d’une pyramide inversée. Le 5 Why répond logiquement à ce critère de forme de texte si vous avez pris bien soin d’y répondre.

Une technique pour aller à l’essentiel

technique.jpg

De nos jours où l’on ne s’offre plus beaucoup de temps à la lecture, où la technologie a changé le mode de lecture en horizontal (sur écran), il faut s’adapter et maîtriser cette habitude des lecteurs pour mieux l’informer. Le 5 Why est la méthode efficace. Il consiste à hiérarchiser les informations de la plus importante à la moins essentielle. 
Ce 5 Why attend une réponse de votre part avant d’entamer à toute écriture. Elle est la meilleure solution pour aiguiller votre plume, utilisée fréquemment dans le domaine du journalisme, du web, des magazines, et bien d’autres encore.